Politique d’utilisation d’Internet au travail

« Comment espionner vos salariés?« . Voici un titre accrocheur d’un article paru dans le blogue d’affaires juridiques Droit-inc.com, qui traite d’un sujet dont on entendra de plus en plus parler avec les années : les politiques d’utilisation d’Internet au travail.

Du point de vue de l’employeur, il est normal de ne pas vouloir que ses employés se servent des ressources de l’entreprise (temps, bande passante, matériel) à des fins privées.

Mais du point de vue de l’employé, une mentalité de « Big Brother » de l’employeur, cette sensation d’avoir l’impression d’être constamment épié, ne contribue pas à une bonne ambiance de travail ni à un sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Je pense que la meilleure chose à faire serait de mettre effectivement en place une politique claire d’utilisation d’Internet au travail, mais souple. Cette politique pourrait permettre une utilisation raisonnable, mais minimale d’Internet à des fins privées.

Ensuite, chaque employé devra prendre l’engagement par écrit de respecter cette politique. En échange, l’employeur s’engagerait à ne pas faire de surveillance, aussi longtemps que le comportement des employés ne le fasse pas craindre un débordement.

De cette façon, il y aurait un irritant de moins dans ce milieu de travail!

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus, mais je me réserve le droit de ne pas publier tout commentaire non pertinent ou diffamatoire, spécialement si son auteur reste anonyme. Merci de votre compréhension et de votre collaboration.